Comment démarrer votre activité ?

Vous faites désormais partie de la grande famille des HOMESHORERS, vous disposez du matériel requis ainsi que du statut juridique qui vous permet d’exercer en tant d’indépendant. Vous avez suivi une formation spécifique en télémarketing ou vous disposez de l’expérience nécessaire pour vous lancer dans cette activité professionnelle. Il est temps de se mettre au travail et de démarrer votre activité !

 

Travailler à domicile ne signifie pas travail «à la cool». La liberté dont vous disposez dorénavant dépend du chiffre d’affaires que vous allez générer. Pour ce faire, il vous faudra être organisé et performant car le patron c’est vous ! Si vous souhaitez pérenniser votre entreprise vous devrez vous mettre dans des conditions de travail différentes que celles que vous avez connues. Dans le homeshoring, il n’y a pas de place pour l’improvisation. Vous devrez être organisé, convaincant et performant. La gestion de votre temps de travail est primordiale : recherche de clients, gestion administrative, devis, comptabilité, réalisation des missions qui vous sont confiées…

 

     Pour démarrer votre activité en toute sérénité, suivez ces quelques conseils simples mais bien pratiques :

Distinction vie pro/perso : Travailler à la maison c'est bien, mais avant tout aménagez-vous un véritable espace de travail. Un bureau digne de ce nom dans un endroit calme où vous pourrez exercer sans cris d’enfant, d’aboiement ou autres perturbations qui amèneraient les prospects à douter de votre sérieux.  On ne vous dit pas de vous enclaver dans un placard à balais mais un endroit à vous dans la maison sera toujours plus profitable qu’un coin sur la table de cuisine. Qui plus est, cela vous évitera de grignoter.

OR-GA-NI-SEZ VOUS : Classez, triez, rangez votre bureau ! En plus du confort visuel que cela vous procurera vous ne perdrez pas de temps et vous profiterez du confort d’un espace bien organisé.

Les petits papiers : Nous sommes peut être à l'air 2.0 mais un petit carnet à portée de mains reste toujours bien pratique.

Un esprit sain dans un espace sain : Il n'est plus à prouver qu'un environnement attractif améliore la productivité : faites-vous plaisir ! Décorez votre bureau (tableaux, plantes, dessins, photos…). Laissez libre court à votre imagination : jouez de la couleur, du design… Après vous êtes chez vous et sur votre lieu de travail. Qui peut se vanter d’aménager son lieu de travail à sa guise ?

Alone in the dark : L’« isolement » du homeshorer est une réalité dont souffrent parfois certains. N'hésitez pas à prendre des pauses pour parler à d'autres êtres humains. Il existe également des sites internet et des forums vous permettant d'échanger avec d'autres professionnels de la Relation Client à Distance. Restez connecté, vous n'êtes pas dans un métier centré sur les relations pour rien.

Très bien jeune padawan, vous êtes maintenant fin prêt à vous lancer dans de bonnes conditions ! Hormis un point vital : trouver des clients. Pas de miracle ici, il va falloir prospecter pour trouver vos clients. Pour cela toutes les techniques sont valables : consultation d’annonces, dépôt de votre profil de homeshorer sur des sites spécialisés, prospection dans le dur (après tout c’est votre métier), participation à des salons… Sans oublier le bouche-à-oreille : vos anciens collègues, votre famille et vos amis seront toujours de bons moyens de communication car ils peuvent parler de vous sur leur lieu de travail ou à leurs connaissances. 

 

     Un autre moyen pour trouver des clients reste internet : une page professionnelle sur les réseaux sociaux, un site internet digne de ce nom qui parle de votre expertise, des articles sur le web vous concernant, des abonnements à des sites spécialisées mais reconnus pour leur sérieux… Dans tous les cas de figure, soignez votre image, vos écrits, votre discours : n’oubliez pas que vous représentez un corps de métier en pleine expansion sur le territoire nationale : les homeshorers !

 

     Et rester vigilant aux offres de clients trop alléchantes ou aux conditions d’exercice souvent pas très honnêtes. Pour ce faire, quelques petites recommandantions ne seront pas inutiles :

- Privilégiez les sites internent dont l’aspect vous donne déjà confiance

- Lorsque vous signez avec un client, veillez à ne pas trop vous lancer tête baissée dans la réalisation de la prestation. A titre d’exemple, lorsqu’un client vous demande de prendre des rendez-vous qualifiés B to B, veillez à ne pas trop en fournir pour limiter les dégâts au cas où il ne vous paierait pas. Une fois  la confiance gagnée et la relation installée durablement sur des bases solides, vous pouvez travailler l’esprit plus serein !

- Multiplier les clients : en tant qu’auto-entrepreneur n’oubliez pas le risque du salariat déguisé (consultez notre article). En tant que homeshorer, il vaut mieux avoir plusieurs clients pour éviter de vous retrouver sans rien si l’un d’eux vous lâche.

- Autre solution : trouvez un client qui a la possibilité de vous fournir des missions toute l’année et/ou qui peut vous faire travailler en réseau comme le font www.rcad.fr et www.au-bout-du-fil.fr

     Les premiers clients étant les plus durs à trouver, vous l’aurez compris, la solution la plus simple reste de passer par un prestataire spécialisé afin de trouver des missions. Cela va de la simple inscription sur un site (payante ou gratuite) pour répondre à des offres ou pour diffuser votre profil en passant par des sites spécialisés en homeshoring qui vous permettent de trouver différentes missions tout en utilisant leur logiciel de prospection et de téléphonie. Cela vous offre une liberté et un confort dans l’exercice de votre métier. Vous pouvez ainsi jongler entre plusieurs missions tout en ayant un interlocuteur unique. C’est également un excellent moyen de vous libérer de l’écueil des impayés. Ces structures, soucieuses de leur image de marque, veillent à ménager leur réseau de homeshorers mais restent sélectives dans leur recrutement. En effet, il existe aussi  des homeshorers peu scrupuleux qui ternissent l’image du métier soit en ne réalisant pas les missions qui leur sont confiées soit en l’exerçant sans réelle qualité de services. 

Ces sociétés auront toute la même exigence : travailler avec des indépendants disposant d’un statut juridique (auto entrepreneur, portage salarial comme le propose As’Com Sud Ouest, autres formes juridiques) et exigeront que leur fournissiez une preuve de votre capacité juridique (siret, convention de portage…). Restez vigilant si une société ne vérifie pas ses informations ou si elle vous confie une mission sans contrat.

 

QUELQUES CONSEILS POUR EXERCER L’ESPRIT SEREIN

1. Etablissez un contrat de prestation minutieux entre vous et votre client avant tout début de mission,

2. Le contrat doit comporter : la nature précise de la prestation et ses conditions de réalisation, la durée, les clauses de renouvellement, les modalités liées au paiement de la prestation (temps, montant…), les droits et les obligations de chaque partie, les clauses spécifiques en cas de litige… pour ne citer que cela,

3. Le contrat vous sert d’appui en cas de non-paiement, de litige, de contentieux quant à l’exécution de la mission en elle-même…

4. Gardez TOUS vos documents administratifs : contrat, facture, devis…

5. Conservez des traces de vos échanges mails notamment,

6.  De préférence, souscrivez une responsabilité civile professionnelle pour vous couvrir en tant que professionnel,

7. Prenez la bonne habitude de tenir une comptabilité mensuelle,

8. Disposez d’un compte professionnel pour ne pas tout mélanger : c’est encore la meilleure solution pour ne pas tout mélanger.

 

Rédacteur: Quentin Debruyne
Co-Rédactrice: Nathalie Ratajczyk

 

©® 2019 C.F.T Centre de Formation en Télémarketing
14 rue du Coq Français 59100 Roubaix - 09.72.54.58.23
"Comment se rendre au C.F.T"

Le Centre de Formation en Télémarketing est Datadocké